Quels sont les risques qu’encourent les vapoteurs ?

Quels sont les risques qu’encourent les vapoteurs

La cigarette électronique est certes une meilleure alternative à la cigarette traditionnelle, mais elle n’est pas pour autant exempte de tout risque. Eh oui, la vape présente bel et bien quelques risques ; et c’est ce dont nous allons vous parler dans cet article. Voici donc les principaux risques sanitaires qu’encourent les utilisateurs de cigarettes électroniques et surtout comment vaper sans prendre de risques !

L’addiction

Comme vous pouvez vous en douter, la nicotine contenue dans les e-liquides est importante (mais pas nécessaire) pour avoir une bonne expérience de vapotage. Mais, cette substance est susceptible de créer une dépendance chez les vapoteurs. Ainsi, plutôt que de servir de moyen de sevrage tabagique et donc de sevrage nicotinique, la vape peut vite engendrer ou accentuer la dépendance à la nicotine lorsque les vapoteurs font un usage inapproprié et abusé de la e-cigarette.

En effet, peu importe son origine, la nicotine est une substance qui installe une très forte dépendance chez son consommateur. Alors, le vapotage des e-liquides nicotinisés peut provoquer une accoutumance à la nicotine, même chez les vapoteurs qui ne consommaient pas la nicotine sous une autre forme. Les plus susceptibles de développer une addiction sont les adolescents. En vrai, chez de nombreux adolescents utilisateurs de la vape, la consommation de e-liquides a créé un taux de dépendance à la nicotine plus élevé que jamais. Et les conséquences sont juste dévastatrices.

L’installation d’une addiction nicotinique, ou tout simplement l’exposition à la nicotine, peut conduire à l’observation des conséquences suivantes :

  • Des troubles de la concentration et de la mémoire ;
  • L’altération de la croissance cérébrale chez les adolescents ;
  • Des problèmes comportementaux et cognitifs ;
  • L’exposition à la dépendance aux drogues.

À cette liste de conséquences directes, peut s’ajouter tout un panel de conséquences indirectes auxquelles s’expose une personne addictive à la nicotine.

L’intoxication à la nicotine

La nicotine contenue dans les e-liquides est une substance dangereuse lorsqu’elle se retrouve hors de la vapoteuse. Même en infimes quantités, cette substance est toxique et très nocive lorsqu’elle est ingérée ou absorbée par la peau. En réalité, de multiples cas d’accidents sont déjà survenus, provoqués par l’empoisonnement à la nicotine. La plupart du temps, ces situations sont mortelles, notamment lorsque la nicotine des e-liquides est avalée. C’est à cet égard qu’il est recommandé d’acheter des e-liquides dont le contenant est muni d’un dispositif « protège-enfant ». D’ailleurs, ce dispositif est imposé par les textes en vigueur en France.

Les autres substances nocives

À l’opposé des cigarettes traditionnelles qui fonctionnent par la combustion du tabac émettant de la fumée, les e-cigs brûlent les e-liquides pour produire de la vapeur. Or, la composition des e-liquides varie d’un fabricant à l’autre. Et parfois, des substances toxiques se retrouvent parmi les ingrédients des e-liquides. En dehors de la nicotine dont nous avons déjà longuement parlé de la toxicité ci-dessus, voici quelques-uns des ingrédients toxiques qui se retrouvent dans les produits de vape : les arômes chimiques et les métaux lourds.

Le processus de vaporisation à haute température qui produit l’aérosol de vapotage peut générer des composés chimiques indésirables. La majeure partie des e-liquides est simplement aérosolisée en un nuage de fines gouttelettes sur les serpentins chauds. Mais, une partie est chimiquement altérée ou contaminée par des traces de métaux lourds rejetés par le serpentin, y compris des quantités non négligeables de métaux toxiques comme le plomb.

Il convient de noter que les métaux toxiques comme le plomb sont difficiles à métaboliser par notre organisme. C’est pourquoi une exposition répétée peut entraîner l’accumulation du métal dans l’organisme et causer des dommages au cerveau, aux reins et à d’autres organes vitaux. On ignore encore quelle quantité de ces métaux toxiques est réellement absorbée par l’organisme lors du vapotage et si les quantités présentes dans les e-cigarettes peuvent affecter la santé à long terme.

C’est une question difficile à étudier, en partie parce que les cigarettes électroniques ne sont pas standardisées. La façon dont elles sont fabriquées, notamment les métaux utilisés pour les bobines, la température des bobines et la vitesse à laquelle elles se refroidissent, peuvent avoir un impact sur la concentration de métaux dans l’aérosol.

Le comportement du vapoteur est également important, car des bouffées plus profondes et plus fréquentes peuvent augmenter la probabilité de fuite de métaux dans l’aérosol ou l’absorption de métaux par le corps.

En gros, les risques qu’encourent les vapoteurs sont notamment en rapport avec les ingrédients des e-liquides, mais également le mode de fonctionnement des vapoteuses. Mais, vous devez aussi savoir qu’il y a eu de nombreux exemples de situations dans lesquelles des cigarettes électroniques ayant explosé ou pris feu, ont blessé leur propriétaire. Du coup, avec le vapotage, on n’est pas aussi à l’abri des accidents liés à l’utilisation des appareils de mauvaise qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *