Y a-t-il des contre-indications à la vape ?

Contre indication

Lorsqu’on se met à la vape, on se pose plusieurs questions, dont une est de savoir si le fait de vapoter est un acte dangereux. Rassurez-vous ; même si le vapotage présente quelques défauts, la vapeur émise par les cigarettes électroniques est bien moins nocive pour la santé humaine que la fumée d’une clope. Découvrez dans cet article les informations sur toutes les contre-indications relatives à la vape, et sur les effets secondaires du vapotage.

Quelles sont les contre-indications de la vape ?

Malgré le fait que le vapotage est moins nocif que la prise de cigarette combustible, la consommation de e-liquides nicotinisés est contre-indiquée pour certaines personnes. Il s’agit notamment :

  • Des non-fumeurs ;
  • Des adolescents et des enfants ;
  • Des femmes allaitantes ou enceintes ;
  • Des personnes allergiques à la nicotine.

En effet, vous n’êtes pas sans savoir qu’en plus d’être un ingrédient addictif, la nicotine est un produit dangereux pour la santé. Ainsi, si vous souhaitez commencer un sevrage tabagique en vous tournant vers la vape, prenez le soin de vous contacter un médecin pour obtenir quelques conseils. Car, pour optimiser vos chances de réussite du sevrage tabagique, un suivi professionnel vous sera très bénéfique.

Par ailleurs, sachez qu’il n’est pas idéal d’inhaler inutilement un produit quelconque dans ses poumons. C’est pourquoi les non-fumeurs ne devraient pas se mettre à la vape. Toutefois, pour les anciens fumeurs, le passage au vapotage peut considérablement réduire les risques pour la santé.

Attention toutefois à garder votre atomiseur / clearomiseur / cartouche propre et de changer de résistance quand celle-ci est encrassée ou brûlée. Ici, sur Santé & Vape, nous traitons de la santé des vapoteurs mais si vous aviez besoins de tutos pour entretenir votre e-cigarette, nous vous conseillons de vous reporter sur Répare Ecig, qui a une catégorie entière d’article consacrée à la réparation et entretien de votre matériel.

Quels sont les effets secondaires de la vape ?

Il est aujourd’hui généralement admis que l’utilisation de la cigarette électronique expose l’utilisateur à moins de substances toxiques que le fait de fumer des cigarettes de tabac. Cependant, le vapotage a de nombreux effets secondaires chez les utilisateurs de cigarette électronique. Les effets secondaires les plus courants du vapotage sont les suivants :

  • La toux : c’est un effet secondaire généralement observé chez les débutants du vapotage. Cependant, la toux peut aussi être provoquée chez les expérimentés par un e-liquide de mauvaise qualité.
  • Bouche et gorge sèches : cet effet secondaire est comparable à la toux en termes de fréquence chez les débutants à la vape. En général, il disparaît tout seul au bout de quelques jours ;
  • L’essoufflement ;
  • Irritation de la bouche et de la gorge ;
  • Le saignement de la gencive : Cet effet secondaire est courant chez les anciens fumeurs qui passent nouvellement à vape. Il s’agit tout simplement de la manifestation de fragilisation des dents et des gencives par le tabac.
  • Les maux de tête.

En dehors de ces effets secondaires qui sont associés à l’inhalation de la vapeur, la vape est également cause d’allergie chez certains vapoteurs. En effet, cela n’est pas de tout étonnant du moment où presque tout peut être source d’allergies. Avec la vape, la cause de l’allergie se retrouve dans la sensibilité des vapoteurs au propylène glycol (PG). Une allergie au PG peut se manifester par la sècheresse de la bouche, les nausées et les douleurs abdominales, la douleur dans les voies respiratoires ou dans les poumons, les éruptions cutanées, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *