Est ce qu’on peut vapoter avec un patch ?

Ecig + patch

Les substituts nicotiniques existent en grand nombre aujourd’hui. Parmi eux, les plus utilisés sont les patchs. Après les patchs arrive la cigarette électronique qui elle aussi est très efficace pour lutter contre la dépendance à la nicotine. Est-il possible de mixer ces deux alternatives pour une lutte plus efficace contre la dépendance nicotinique ?

Quelles sont les avantages offertes par l’un et l’autre de ces substituts nicotiniques ?

Le patch a été un substitut nicotinique longtemps avant l’e-cig. Toutefois elle n’est pas plus efficace que la cigarette électronique. En effet, sur le court terme, on observe chez les fumeurs un taux d’abstinence bien meilleur quand il vapote que lorsqu’il utilise un patch. À long terme, ces résultats sont encore plus significatifs, car l’écart se creuse davantage entre le sujet sevré grâce à l’e-cig et celui n’utilisant que le patch.

Vous pouvez remarquer que l’usage d’un patch et celui d’une cigarette électronique diffèrent énormément. Déjà, du point de vue des dosages, il y a une nette différence entre les deux. Pendant que la cigarette électronique vous permet de contrôler au dosage près de la quantité de tabac que l’on consomme, le patch vous offre une consommation plus hasardeuse. Il est en effet difficile d’adapter le dosage du patch à son profil spécifique de fumeur. La quantité de nicotine que délivre de façon permanente le patch n’est pas contrôlable.

De ce fait, si vous consommez plus de nicotine qu’il n’en faut avec le patch, c’est seulement en étant attentif à votre ressenti que vous pourrez vous en apercevoir. L’objectif de se sevrer est alors difficile à atteindre, puisqu’on a que très peu de contrôle en fin de compte.

Vapoter avec un patch, est-ce alors possible ?

Puisque l’e-cig est plus efficace que le patch, beaucoup de ceux qui ont commencé à utiliser un patch s’interrogeront sur la possibilité de combiner son utilisation avec la cigarette électronique. En soi, c’est une idée intéressante, surtout si l’on a encore du mal à trouver la bonne formule pour guérir de sa dépendance à la nicotine. Seulement, il faut savoir que l’usage de ces deux procédés de façon simultanée implique que vous sachiez bien doser la nicotine dans les deux.

Comme vous l’aurez déjà compris, c’est surtout avec la cigarette électronique que vous serez en mesure de contrôler ce dosage. Même en y attachant tout le sérieux nécessaire, vos calculs peuvent quand même être faussés puisque le dosage du patch est aléatoire. Ce qu’il convient donc de faire, c’est de choisir plutôt d’effectuer une transition vers l’e-cig de façon complète. Ainsi, il n’est pas impossible de combiner les méthodes, mais il vaut mieux être capable de maîtriser les doses consommées de façon périodique.

Comment faire une bonne transition complète vers la cigarette électronique ?

Si en utilisant une cigarette électronique, vous ressentez un manque de nicotine, il ne faut pas forcément un patch pour vous satisfaire. Le mieux que nous recommandons serait tout simplement d’ajuster les doses des différentes composantes de la cigarette électronique. Le dosage en nicotine de la cigarette électronique dépend de vos besoins. En fonction de ce à quoi vous êtes habitué, vous aurez besoin de commencer par un dosage précis qui va se réduire avec le temps. Prenez la peine de bien calculer vos besoins actuels en nicotine pour préparer votre e-liquide. Normalement, au fil du temps, votre besoin va diminuer, ce qui vous permettra de mieux maîtriser votre dépendance.

En somme, il n’est pas impossible d’utiliser à la fois la cigarette électronique et le patch. Cela dit, il faut être en mesure de maîtriser parfaitement les dosages pour avoir une consommation sous contrôle. D’où la nécessité de choisir une méthode à la fois. Notez bien que ce que nous vous recommandons c’est l’utilisation de l’e-cig, car on arrive mieux à suivre son évolution et les doses consommées. En effet, vapoter sert à se soigner de son addiction à la cigarette d’une manière très efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *