Je suis essoufflé depuis que je vape, est-ce lié ?

Certains nouveaux vapoteurs constatent certains symptômes inhabituels. L’essoufflement ressenti par ces utilisateurs de l’équipement de la vape est dû à différentes raisons. Le sevrage tabagique et la composition du liquide électronique peuvent expliquer ce problème ressenti dans la poitrine par le vapoteur.

La cigarette électronique : un produit totalement sain

On ne répétera jamais assez, la cigarette électronique demeure un produit très sain. Lorsqu’on fait une comparaison avec la clope, on remarque que l’ecig est une vraie bénédiction pour les fumeurs et ceux qui ont envie d’essayer le tabac, la nicotine et autres.

Les liquides électroniques ne sont pas nocifs contrairement à la fumée de la cigarette traditionnelle. Plus de 4000 substances chimiques toxiques et irritantes sont présentes au sein de la fumée de la clope.

On y retrouve par exemple le goudron et d’autres substances qui peuvent causer le cancer et d’autres problèmes cardiovasculaires. Dans la cigarette 2.0, ces éléments nocifs ne sont pas présents.

Un essoufflement ressenti par le vapoteur n’est pas dû à l’équipement de vape. Ceci pour la simple raison que la vapoteuse demeure un produit de qualité qui reste sain.

Il faut donc chercher la raison de cet essoufflement ailleurs. En effet, il faut savoir que d’autres causes peuvent être à l’origine de cette gêne ressentie dans la poitrine. Parmi les raisons de l’essoufflement se trouve le sevrage tabagique.

Des problèmes dus au sevrage tabagique

L’arrêt du tabac doit se faire en douceur pour éviter les rechutes et une réaction brusque du corps. Pourtant, même dans le cas de figure où on procède à ce changement en douceur, des symptômes peuvent survenir.

Ceci peut s’expliquer par la façon dont la nicotine est diffusée par l’ecig. Il est aussi important de rappeler que les symptômes dus au sevrage tabagique peuvent varier d’un individu à un autre.

Parmi ces manifestations, on peut donc remarquer un essoufflement. Cette gêne peut également s’expliquer par une diminution de la quantité de nicotine. Il faudra donc tenir compte de votre consommation habituelle de clope pour choisir la dose de nicotine qu’il vous faut.

Si ce choix est opéré de façon judicieuse, il n’y a aucune raison pour que la gêne dans la poitrine continue. Pourtant, il faut préciser que certaines fois, le liquide électronique peut être une raison expliquant l’essoufflement.

La composition du liquide électronique : un paramètre à surveiller

Le jus électronique est l’élément essentiel qui permet la vape. La recharge est composée de différents produits dont les principaux sont le propylène glycol (PG) et la glycérine végétale (VG).

C’est ce dernier élément qui peut être la cause de l’essoufflement du vapoteur. De nombreux utilisateurs ont constaté une gêne dans la poitrine en vapotant des liquides électroniques dosés à 50 % en VG ou plus. En réduisant la concentration de VG à 10 ou 5 %, les problèmes de souffle ont disparu.

Si vous sentez une gêne en respirant, l’idéal serait donc de réduire la proportion de VG par rapport à celle du PG. Le mieux serait d’essayer un liquide électronique avec uniquement du propylène glycol (PG). Dans tous les cas, une forte réduction du taux de VG fera disparaître la sensation d’essoufflement.

En définitive, on peut affirmer que l’essoufflement ressenti n’est pas lié à la vape. C’est plutôt une réaction du corps ou un dosage inadapté du liquide électronique.

Méta-description : Vous ressentez des problèmes d’essoufflement après avoir vapé ? Dans cet article, on vous dit tout sur les causes du manque de souffle que vous ressentez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *